jeudi, juin 09, 2005

Critique

Je suis assez admirative devant les personnes critiques. Elles ont toujours quelque chose à dire.
J'avoue que de mon côté, il n'y a pas grand chose qui me choque, à part la violence et la faim dans le monde. Je me suis longtemps demandé si je n'étais pas trop naïve devant les choses ...
Les tractations politiques (quel qu'en soit le niveau ... national ou au niveau interne des entreprises), les petites ambitions des uns et des autres, les niveaux de salaire et récompenses dues ou indues, les choix stratégiques d'untel ou d'un autre me laissent souvent indifférente. Alors que j'en vois qui s'insurgent de tout et tous, je passe souvent mon chemin, ou bien si j'en pense quelquechose, je ne vois pas trop l'intérêt de le partager avec d'autres, le sujet même n'ayant pas beaucoup d'intérêt pour moi.

Je me suis demandée un jour si je n'étais pas une inadaptée sociale, si je n'étais pas restée trop longtemps dans le cocon familial, dans ma campagne, éloignée des tracasseries de ce monde ...

Aujourd'hui, et face aux divers événements auxquels je dois faire face depuis un peu plus d'un an ,je pense que, plutôt qu'à rester là, à discuter, je préfère l'action, quitte à agir seule. Plutôt qu'à m'insurger, je préfère garder mes énergies (positives) pour construire ou reconstruire.
Je crois que cela m'a été transmis par mon père qui plutôt que d'écouter les critiques ou se battre contre des moulins à vent pour 3F 6 sous, préfère passer son chemin et avancer.
Il y a du bon et du moins bon dans cette attitude ; je pense qu'à un moment donné, il faut de toutes façons faire face au moins pour protéger les acquis. Il faudrait que je commence à faire face, parfois, pas trop souvent cependant... J'ai besoin de mon énergie encore pour construire... ou reconstruire, je ne sais pas encore.

A voir ou à suivre,

8 Comments:

Anonymous Papillllon said...

Naïve, inadaptée ? Ça m'étonnerait.

Je t'envie ton énergie positive, moi j'ai perdu la mienne en route... Je la cherche, je la retrouverai : elle doit bien être quelque part.

L'esprit critique est négatif quand il sert les querelles partisanes, on est d'accord (j'aime beaucoup ce que tu dis à ce sujet).

Critiquer pour questionner, pour mettre en doute les certitudes et les idées reçues, ça je crois que c'est positif...

5:05 PM  
Anonymous lewis_carroll said...

Mais oui, évidemment qu'il faut garder les yeux ouverts sur le monde. Nous sommes sociaux, quoiqu'on en pense.
Parfois, il n'y a pas d'autre refuge que l'humour.

5:40 PM  
Anonymous Papillllon said...

L'humour est une arme, offensive ou défensive, mais certainement pas un refuge.

2:59 PM  
Blogger femme legende said...

Il l'est pour moi parfois Papillllon. Lorsque je ne souhqite pas me devoiler face a une personne, si je ne peux pas non plus changer de sujet, je tourne mes propos (rarement ceux des autres) en derision... Une forme d'humour... mais c'est vrai, cette attitude peut etre percue comme une arme defensive .
La difference entre refuge et arme defensive ? Le combat malgre tout?

8:39 PM  
Anonymous Papillllon said...

Il ya de ça... Le refuge, la fuite, c'est illusoire. Mais il faut se préserver.

12:13 AM  
Anonymous Anonyme said...

Nice site with good design,Keep it up!

buy cheap xanax
buy cheap xanax online
buy online xanax
cheap xanax
xanax online

10:02 PM  
Anonymous Anonyme said...

Good content and very informativity! Thanks!

buy cheap online phentermine
cheap online phentermine buy
phentermine online cheap buy
buy cheap hydrocodone online
buy cheap hydrocodone

4:12 AM  
Anonymous vir said...

Qu'il est doux de trouver des comportements proche du sien...Pourvu que ça dure....

7:10 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home